Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

fenugrec.JPG

Le Fenugrec est un passeport santé !!!

 

Le Fenugrec, Trigonella foennum graecum, est, comme son nom l’indique, une variété originaire de l’Europe du Sud, connue des grecs dès l’Antiquité, dont la semence s’est propagée du désert Saharien aux confins de l’Asie. Appartenant à la famille des Fabacées, il est reconnaissable à ses petites feuilles comparables à celle du trèfle :pour cette raison, on l’appelle aussi Trigonelle.

 

Efficacité incertaine Diabète. Quelques études de cas et essais cliniques préliminaires ont été menés en Inde de 1986 à 2001 sur des diabétiques. Plusieurs indiquent que le fenugrec pourrait contribuer à la régulation du taux de glucose sanguin en cas de diabète de type 2, mais le plus récent (2001) n’a pas été concluant. Ces études ont porté sur de petits nombres de sujets et présentaient des faiblesses méthodologiques.

Plus récemment, 2 essais ont été menés en Chine (69 sujets, 12 semaines) et en Iran (24 sujets, 8 semaines). Les chercheurs ont constaté que le fenugrec, sous forme de graines en poudre (10 g par jour) consommées dans de l’eau chaude ou sous forme d’extrait (équivalent à 48 g de graines), pouvait être un bon traitement adjuvant pour les personnes diabétiques.

La diversité des préparations et des dosages utilisés au cours des essais ne permet pas, toutefois, de suggérer un protocole de traitement.

Réduction des lipides sanguins. Au cours d’études de cas et d’essais préliminaires menés en Inde sur des sujets diabétiques, la prise de graines de fenugrec a amélioré le profil des gras sanguins des participants, notamment en abaissant le taux de mauvais cholestérol et de triglycérides. La méthodologie de ces études laisse cependant à désirer.

Perte de poids. Quelques essais sur les animaux indiquent que la prise de fenugrec contribue à une réduction de poids. Au cours de 2 essais préliminaires récents, la prise d’un extrait de graines de fenugrec n’a pas eu d’effet sur le poids des participants, mais a légèrement réduit leur consommation d’aliments gras

.Parmi les composants des graines de fenugrec pouvant contribuer à réguler les taux de glucose sanguin, on s’est notamment intéressé à la 4-hydroxy-isoleucine, un acide aminé spécifique au fenugrec et totalement absent chez les mammifères. Au cours de plusieurs essais sur des animaux, cette substance a stimulé la production d'insuline et a amélioré la sensibilité de l’organisme à cette hormone. Comme d’autres essais sur des animaux ont démontré que la 4-hydroxy-isoleucine peut aussi réduire les taux de cholestérol et de triglycérides sanguins et contribuer à la perte de poids, elle constituerait, selon des chercheurs canadiens, un traitement prometteur pour le traitement du syndrome métabolique.

Avertissement. L'automédication en cas de diabète peut entraîner de graves problèmes. Lorsqu'on entreprend un traitement ayant pour effet de modifier son taux de glucose sanguin, il faut surveiller sa glycémie de très près. Il est aussi nécessaire d'avertir son médecin, afin qu'il puisse, au besoin, revoir la posologie des médicaments hypoglycémiants classiques.

 

La consommation de grandes quantités de graines de fenugrec peut causer des troubles gastro-intestinaux, généralement passagers, à cause de leur haute teneur en fibres.
L'emploi prolongé des graines de fenugrec en application externe provoque parfois des réactions allergiques.
Des essais cliniques sur les humains et des essais toxicologiques menés sur des animaux ont démontré que les graines de fenugrec étaient dénuées de toxicité et que leur consommation était sans danger, même à long terme (durant 2 ans).

 

ma source ici !

 

Une plante amie des femmes

Le fenugrec est sans doute, avec le fenouil, l’une des graines les plus intéressantes à connaître pour les femmes aux différentes étapes de leur vie, de la puberté, où la jeune fille a besoin de tous les nutriments nécessaires pour satisfaire aux besoins de la croissance et préparer son capital osseux, à la ménopause, où la fixation du calcium représente un enjeu important dans le maintien de sa santé. Au Moyen Orient et en Inde, où le fenugrec fait partie intégrante de l’alimentation quotidienne, il est courant d’en supplémenter l’apport pour les femmes au moment de la ménopause. Outre ses effets bénéfiques sur le maintien du capital osseux, il aurait une action favorable sur les sautes d’humeurs que certaines femmes peuvent rencontrer.
Le fenugrec est particulièrement recommandé au moment au moment de l’allaitement: il vous suffit pour cela d’en réhydrater les graines pour vous rendre compte qu’une substance semblable à du lait y est contenue.
 

 

Quatre façons de l’utiliser

Le fenugrec peut être utilisé sous de multiples formes. En voici quelques-unes, assorties de petits conseils et astuces, afin de vous bénéficier de son extraordinaire potentiel avec l’arrivée du printemps…

Le fenugrec s’utilise comme épice ou aromate pour tous les plats. Au printemps, il se combine idéalement au cumin, au curcuma, au gingembre, au laurier, qui possèdent une action conjointe sur les systèmes digestif et circulatoire. Les graines de fenugrec sont idéales pour aromatiser une soupe de légumes verts au printemps et en été.

Sous forme de graines germées, elles sont plus tendres, faciles à mâcher, et naturellement gorgées de sève ! On peut les prendre à jeûn, au petit déjeuner pour favoriser l’élimination (laxatif) ou pour leur action tonique. Elles sont particulièrement riches en vitamine E et du groupe B.

 

Sous leur forme végétale, elles deviennent un aromate, comme la coriandre ou le persil. D’une forme assez semblable aux pousses de mâche, et d’un goût similaire aux blettes, les feuilles de fenugrec peuvent agrémenter les salades, et sont utilisées dans certains pays d’Asie ou d’Afrique comme légume complémentaire pour aromatiser les plats, ou garnir les pains, comme dans le Nord de l’Inde.
Les feuilles ont une action dépurative assez similaire aux graines, la différence étant qu’elles se sont chargées de chlorophylle, et ont concentré la lumière du soleil afin de croître, énergie qui nous a parfois tant fait défaut durant les mois d’hiver…

Sous sa forme pulvérisée, le fenugrec peut servir à l'usage culinaire, comme en usage externe. Sa poudre, extraite des graines, aurait des propriétés assainissantes du cuir chevelu. En cas de pellicules, on préconise de l’appliquer généreusement sur le cuir chevelu, à sec ou mélangée à de l’eau à température ambiante, à laisser poser avant ou après avant le shampoing. De même, le fenugrec, par sa richesse en minéraux, contribue à la croissance du cheveu.
Son feuillage est également une plante tinctoriale qui permet de donner une coloration d’une belle nuance pourpre.

 

ma source  ici !

 

J'ai trouvée un peu de tout pendant ma recherche ; je n'ais pas tout mis car plus s'est long moins s'est lu donc je vais à l'essentiel si je puis dire !!!

Très utilisé dans la cuisine Marocaine , Africaine , Indienne et Exotique !!!

 

Vous en trouverez ici chez Le tour du monde en épices !!! ( Fenugrec d'Inde )

 


 

Si vous avez des recettes de Fenugrec sur vos blogs ; n'hésitez pas a m'envoyer les liens et je les déposerais ici !!!

 

 

. Mamoue nous propose ses 5 délicieuses recettes :
1. Filet de Colin aux Poireaux à l'Indienne .
2. Gratin de blettes et Poireaux .
3. Galette de lentilles Corail au thon et au crabe .
4. Roti au lait épicé .
5. Potée au Poulet à l'Indienne .

Tag(s) : #Epices & Plantes

Partager cet article

Repost 0